E-Cloud : coopérer dans les zonings pour une autoproduction plus efficace

Date | Monday, May 8, 2017

Le jeudi 27 avril dernier, de nombreux intervenants se sont réunis à l’occasion d’une journée conférence et networking organisée par le Cluster TWEED pour présenter les projets soutenus par la Wallonie dans le domaine de la production des énergies renouvelables. Au programme, flexibilité, stockage, micro-réseau intelligent, utilisation de l’hydrogène et district zéro-énergie. L’occasion pour ORES de présenter le projet E-Cloud : micro-réseaux ouverts dans les zonings industriels.

E-Cloud est un projet supporté et coordonné par ORES en partenariat avec 8 autres organismes. On y compte les gestionnaires de réseaux (RESA et ORES) mais aussi les agences de développement territorial (IDETA et SPI), les universités (UMons et ULg) et trois autres entreprises actives dans le monde de l’énergie (N-SIDE, EOLY et NETHYS).

Le fonctionnement

Innovant et technologique, le projet E-Cloud vise les PME et les entreprises installées dans des zonings. Il propose la mise en commun d’unités de production pour une communauté d’entreprises. « C’est un système électrique où une unité de production vise à l’optimisation de l’énergie produite grâce à une unité de stockage, sans qu’il n’y ait nécessité de se déconnecter du réseau de distribution. C’est donc une espèce de « micro-réseau » ouverte. », explique David Vangulick, responsable Solution technique et vision long-terme chez ORES.

Des images valent mieux qu’un long discours. Nous vous proposons de découvrir en vidéo une partie de la présentation de David Vangulick lors de cette journée.

Deux pilotes

Actuellement, le projet E-Cloud en est à l’étape du recrutement des clients potentiels sur le zoning de Tournai-Ouest et prochainement au Sart-Tilman. À Tournai, déjà une quinzaine d’entreprises sur 45 ont marqué leur intérêt pour ce projet et ont signé une lettre d’intention. Leurs principales motivations sont l’esprit de communauté - dans le cadre d’une réflexion sur l’efficacité énergétique - et l’intérêt financier.

Même des bénéfices réduits sur la facture d’énergie sont bons à prendre. De plus, ce projet permet également à de petites PME d’investir dans les énergies renouvelables même lorsqu’elles ne disposent pas de l’infrastructure nécessaire (toit, place, etc.).

« L’E-Cloud s’inscrit clairement, à notre sens, dans l’évolution actuelle de la société. On peut, par exemple, penser à la Commission européenne qui demande aux États membres de réfléchir à des communautés énergétiques. Bien entendu, l’E-Cloud n’est pas non plus LA solution qui va réduire le chômage en Wallonie, ni LA solution qui va permettre aux entreprises d’exporter mieux/ d’exporter plus, mais cela fait partie d’un panel de solutions que les entreprises peuvent utiliser – si elles en ont envie – pour améliorer leur compétitivité », conclut David Vangulick.

« Il existe toute une série de moyens de produire de l’énergie, une multitude de technologies mais aussi une multitude d’utilisations. Les choses sont devenues beaucoup complexes que par le passé de par la multiplicité des solutions qui s’offrent à nous. Trouver la bonne solution n’est pas nécessairement évident. Heureusement, l’innovation est véritablement la clé si on veut réussir la transition énergétique. En Wallonie, il y a un grand dynamisme sur cette transition énergétique et sur ces recherches. Je pense qu’il faut continuer à mettre cela en avant », a rappelé D. Vangulick au terme de cette journée de conférences.

 

l'E-Cloud - les "4 win" en résumé

Segment: Entreprises & Industries