Injection de biométhane

Le réseau de gaz se met au vert

Un gaz 100% renouvelable et local !

Une énergie créée à partir de déchet locaux, injectée dans le réseau de distribution existant et consommée directement.

Le biométhane, un gaz 100% renouvelable

La biométhanisation est un processus naturel biologique de fermentation qui permet de valoriser des déchets d'agriculture, d'industrie agro-alimentaire, des déchets ménagers ou encore des boues d'épuration. Ces matières premières sont mises dans un digesteur dans lequel des bactéries vont les transformer en biogaz et en digestat.

Le digestat est un fertilisant qui servira d’engrais et pourra être épandu dans les champs.  Le biogaz lui, sera épuré afin d’en augmenter la concentration en méthane (CH4) et d’y retirer les gaz non désirés (principalement le CO2).  Ce gaz épuré est alors appelé biométhane et peut être injecté dans le réseau de distribution. Il peut être alors utilisé par les consommateurs, sans aucune adaptation de leurs installations.

Un circuit court !

Le biométhane attire les agriculteurs et les entreprises de gestion de déchet. Ce qui est aujourd'hui considéré comme un déchet  est valorisé en énergie.

ORES soutient ce projet en mettant à disposition son réseau compatible avec le biométhane produit et le distribue à ses clients.

Légende: "Nm3 CH4/tMF" signifie "mètre cube de méthane par tonne de matière fermentable". En d'autre terme, cela donne le potentiel méthanisable (de production de méthane) d’une matière première.

Le contenu de ce graphique n’a qu’une valeur informative. Aucun droit, de quelque nature que ce soit, ne peut être tiré de ce contenu.

Source

Avantages de la méthanisation

Le biométhane participe à la transition énergétique et développe une économie circulaire.

Ses bénéfices sont multiples :

  • Valorisation de déchets en ressources renouvelables.
  • Production d’une énergie verte renouvelable qui peut participer à atteindre les objectifs du PWEC (Plan Wallon Energie Climat 2030).
  • Participe aux réductions de gaz à effet de serre.
  • Crée un digestat qui est une alternative aux engrais chimiques.
  • Création d’emplois locaux non délocalisables et d'une source de revenus complémentaire pour nos agriculteurs.
  • Permet l’utilisation des infrastructures de réseaux existantes et ne demande pas d’adaptation chez les clients.
  • Participation à une dynamique de transition énergétique et d'économie circulaire.
  • Préservation de la biodiversité en lien avec la culture des CIVEs (culture intermédiaire à vocation énergétique).
  • Développement d’une alternative écologique aux carburants traditionnels (bioCNG).

Vous envisagez d’injecter du biométhane dans notre réseau de distribution ?

Voici quelques étapes clés pour analyser la faisabilité du projet :

  • Vérifiez que la commune sur laquelle vous souhaitez installer votre site de production soit une zone favorable pour l'injection de gaz sur le réseau.
  • Vérifiez également que la commune sur laquelle vous souhaitez installer votre projet est desservie par le gaz naturel.
  • Si vous remplissez ces deux conditions, contactez-nous via ce formulaire concrétiser votre projet.

Voici la durée moyenne de concrétisation d’un projet :

Le rôle d'ORES dans votre projet

En tant que gestionnaire du réseau de distribution gaz, ORES vous accompagne pour faciliter votre raccordement dans chacune de ces étapes :

  • Effectuer les études qui valideront la faisabilité de l'injection
  • Réaliser le raccordement de votre poste d'injection jusqu'au réseau existant.
  • Piloter les différentes phases qui valideront la possibilité d'une injection en toute sécurité,
  • Faire la mise en service du poste d'injection.

Nous assurons ensuite l'exploitation et la maintenance de l'installation d'injection et du réseau de distribution. ORES s'occupe de :

  • L'odorisation : le biométhane étant initialement inodore, cette étape est indispensable pour assurer la sécurité des biens et des personnes.
  • Le contrôle de la qualité du biométhaneORES vérifie que la composition du gaz est conforme aux prescriptions techniques.
  • La régulation en pression : ORES régule la pression du biométhane en fonction de celle du réseau pour rendre le biométhane prioritaire et permettre l'injection.
  • Le comptage : ORES assure le comptage des volumes de biométhane injectés.


Quantités de biométhane injectées dans nos réseaux :

  • Fin 2020, 9.876 GWh ont été injectés sur le réseau, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 550 ménages ou de 820 véhicules.
  • Fin juillet 2021, 29.826 GWh ont été injectés sur le réseau, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 1.660 ménages ou de 2.485 véhicules.