Les tarifs avec un compteur télé-relevé - Entreprises et industries

Les tarifs avec un compteur télé-relevé

Vous bénéficiez de la relève d'index à distance ?

Le compteur télé-relevé ou AMR (automated meter reading) - parfois appelé compteur quart-horaire - est réservé aux clients professionnels (puissance ≥ 100 kVa). Ce type de compteur permet de relever l'index de manière automatique. Ainsi, vous payez exactement pour ce que vous avez consommé au cours du mois. Cela évite les factures d'acomptes et la facture de régularisation.


Vos factures d'énergie

Chaque mois, votre fournisseur d'énergie vous envoie une facture d'électricité basée sur votre consommation d'énergie. 

Dans cette facture, vous retrouvez :

  • l'énergie consommée : son prix dépend du fournisseur d'énergie choisi
  • les tarifs de transport et de distribution : ils sont fixés par la commission wallonne pour l'énergie, la CWaPE
  • les diverses redevances : elles sont imposées par les autorités régionales et fédérales

Comprendre la méthode de calcul de la partie distribution et transport

Les tarifs de transport et de distribution englobent notamment la mise à disposition par le réseau d’une puissance électrique suffisante pour couvrir vos besoins. Le calcul de ces coûts dépend d'une partie fixe et d'une partie variable. Cette dernière partie tient compte d’un  terme proportionnel à la consommation et d'un terme capacitaire relatif à la puissance.

Jusqu'au 28/02/2019, le terme capacitaire de la partie distribution et transport de votre facture d'électricité est la pointe maximale atteinte au cours des 12 derniers mois multipliée par le tarif de pointe.

Une pointe élevée au cours de l’année se répercute donc sur la partie "distribution & transport" de vos factures des 12 mois suivants.

Dès ce 1er mars 2019, la CWaPE (Commission wallonne pour l’énergie) met en place une nouvelle méthode de calcul.

À compter de cette date, le calcul du terme capacitaire sera basé sur :

  1. la pointe historique : la pointe maximale atteinte au cours des 11 mois précédant le mois concerné par la facture sera multipliée par le tarif de pointe historique. Ce tarif représente 75% du terme capacitaire total.
  2. la pointe mensuelle : la pointe maximale atteinte au cours du mois concerné par la facture sera multipliée par le tarif de pointe mensuelle. Ce tarif représente 25% du terme capacitaire.

Découvrez des exemples

Exemples de la méthode de calcul avant le 1er mars 2019 (tarif pointe historique de 40€/kW à titre indicatif)
 

La facture du mois de janvier = (124 kW X 40) = 4960 €
où 124 kW est la pointe historique atteinte au cours des 12 mois de la période (janvier inclus).

Exemples de la nouvelle méthode de calcul à partir du 1er mars 2019 (tarif pointe historique de 30€/kW et tarif pointe mensuelle de 10€/kW à titre indicatif)

La facture du mois de mars = (124 kW X 30) +( 99kW X 10) = 4710 €
où 124 kW est la pointe historique atteinte au cours des 11 mois précédant mars
et où 99 kW est la pointe mensuelle atteinte au mois de mars.

La facture du mois de février = (124 kW X 40) = 4960 €
où 118 kW est la pointe historique atteinte au cours des 12 mois de la période (février inclus) car c’est la pointe historique la plus haute – soit celle atteinte au cours du mois d'avril - qui est prise en compte et ce, même si les pointes suivantes ont diminué. 

La facture du mois de avril = (118 kW X 30) +( 112 kW X 10) = 4660 €
où 118 kW est la pointe historique atteinte au cours des 11 mois précédant avril
et où 112 kW est la pointe mensuelle atteinte au mois de avril.


Calcul de la pointe maximale

Grâce à votre compteur télé-relevé (ou AMR), vous bénéficiez d'un relevé de consommation automatique. Ce relevé permet de déterminer la pointe maximale mensuelle. Il s'agit de la puissance moyenne prélevée sur le réseau pendant le quart d’heure où la consommation a été la plus intense au cours du mois.