• les clients protégés,
  • le consommateur déclaré en défaut de paiement par son fournisseur d'énergie (non-paiement des factures),
  • le consommateur dont la demande de placement de compteur à budget est soutenue par son CPAS,
  • le consommateur qui déménage et qui disposait déjà d'un compteur à budget actif dans son ancien logement.

Dans les autres cas, le compteur à budget est payant. C'est, par exemple, le cas si vous en demandez vous-même le placement sans être en défaut de paiement et sans être un client protégé.