FAQ Autorités publiques

Autorités publiques

  • Pourquoi est-il question de délestage ?

    Cet hiver, notre pays est confronté à l’indisponibilité inopinée de plusieurs centrales nucléaires, qui met ainsi à rude épreuve l’équilibre entre production et consommation d’électricité.  La capacité supplémentaire nécessaire pour pouvoir maintenir la sécurité d'approvisionnement tout au long de l’hiver initialement établie entre 1600 et 1700 MW a évolué au fil des différentes solutions trouvées pour atteindre une prévision se situant entre 700 et 900 MW.  Cette donnée est encore en constante évolution.

    En concertation avec la Ministre fédérale de l’Énergie et divers acteurs de marché, différentes options pouvant offrir une solution sont constamment examinées. Cependant, pour le moment, Elia, le gestionnaire du réseau de transport, ne voit pas suffisamment de solutions qui pourraient résoudre complètement le problème d'adéquation pour l’ensemble de l’hiver. C’est pourquoi,), nous ne pouvons aujourd’hui pas exclure totalement d'activer le plan de délestage. Depuis la mi-octobre, Elia lance chaque semaine un processus opérationnel reprenant les prévisions pour la semaine à venir. On peut ainsi examiner, en collaboration avec les autorités compétentes, les mesures supplémentaires éventuellement nécessaires pour la semaine suivante.

  • Quand aura lieu un délestage ?

    Le plan de délestage, qui fait partie du plan de crise, ne sera utilisé qu’en dernier recours, au cas où toutes les autres mesures s’avéraient insuffisantes pour rétablir l’équilibre entre l'offre et la demande d’électricité sur le réseau.

  • Sur base de quels critères le plan de délestage a-t-il été établi ?

    L’arrêté royal du 19 décembre 2002 établissant « un règlement technique pour la gestion du réseau de transport de l'électricité et l'accès à celui-ci » prévoit en son article 312, §5, que le gestionnaire du réseau de transport Elia est chargé de proposer au Ministre de l’Énergie un plan de délestage. Le Ministre arrête ce plan de délestage après avis de la CREG et en concertation avec le Ministre de l’Économie.

    En application de cette disposition l’arrêté ministériel du 3 juin 2005 « établissant le plan de délestage du réseau de transport d'électricité » a été adopté.

    Sur base de l’expérience acquise pendant l’hiver 2014-2015, un groupe de travail sous la direction du SPF Économie et du cabinet de la Ministre pour l’énergie a entamé l’adaptation du cadre légal qui a ensuite été soumis à la CREG.

    L’arrêté ministériel évoque notamment deux situations : la manière de faire face à des phénomènes soudains (chute de fréquence résultant d’un enchaînement de situations problématiques) et la manière de faire face à des situations de pénurie « prévisibles ». L’arrêté ministériel détermine l’ordre de priorité dans lequel les clients peuvent être délestés ou renvoie aux décisions à prendre par le Ministre.

    Suite aux constatations faites l’hiver de 2014, l’Arrêté Royal et l’Arrêté Ministériel ont été modifiés en 2016.

    En outre le plan de délestage a subi quelques modifications de fond afin de supprimer les parties A et B dans les zones SE et SO, afin de réduire l’impact sur le port de Gand et les aéroports et afin de répondre à l’obligation de réduire l’impact d’un incident en Belgique sur le système électrique européen. De cette façon les exigences légales et techniques ont été réconciliées au mieux avec le contexte social et économique.

  • Qui décide quand le plan de délestage entre en vigueur ?

    Comme déterminé par la législation, ce sont les Ministres de l'Économie et de l'Énergie qui décident et donnent l'ordre du délestage lorsqu'il ressort de l'analyse du gestionnaire du réseau de transport que les autres mesures sont insuffisantes pour harmoniser l'offre et la demande. Les gestionnaires de réseau exécutent ensuite la décision des ministres compétents.

  • Comment m'inscrire au service d'alerte délestage par SMS ?

    Inscrivez-vous tout de suite en ligne ici.

    Notre service vous permettra de savoir tout de suite si vous êtes dans une tranche de coupure temporaire d'électricité et d’être averti par SMS en cas de délestage programmé dans votre tranche.

  • Quelles communes seront touchées par le plan de délestage ?

    Pour consulter le plan de délestage et les communes concernées, rendez-vous sur https://economie.fgov.be/fr/themes/energie/securite-des/penurie-delectricite/plan-de-delestage/tableaux-par-province 

    Toutes les parties d’une commune ne se trouvent pas nécessairement dans la même tranche de délestage. En raison de la structure du réseau ou de travaux d’exploitation certaines parties peuvent se retrouver dans une autre tranche de délestage.

  • Cette liste peut-elle encore être modifiée ?

    Cette liste ne peut pas être modifiée à court terme.

  • Les clients prioritaires seront-ils aussi délestés en cas de délestage ?

    La liste des clients prioritaires est inscrite dans l’arrêté ministériel. En cas de délestage sélectif, l’alimentation des clients prioritaires n’est en principe pas interrompue.