FAQ Entreprises et industries

Entreprises et industries

  • Pourquoi est-il question de délestage ?

    Cet hiver, notre pays est confronté à l’indisponibilité inopinée de plusieurs centrales nucléaires, qui met ainsi à rude épreuve l’équilibre entre production et consommation d’électricité.  La capacité supplémentaire nécessaire pour pouvoir maintenir la sécurité d'approvisionnement tout au long de l’hiver initialement établie entre 1600 et 1700 MW a évolué au fil des différentes solutions trouvées pour atteindre une prévision se situant entre 700 et 900 MW.  Cette donnée est encore en constante évolution.

    En concertation avec la Ministre fédérale de l’Énergie et divers acteurs de marché, différentes options pouvant offrir une solution sont constamment examinées. Cependant, pour le moment, Elia, le gestionnaire du réseau de transport, ne voit pas suffisamment de solutions qui pourraient résoudre complètement le problème d'adéquation pour l’ensemble de l’hiver. C’est pourquoi,), nous ne pouvons aujourd’hui pas exclure totalement d'activer le plan de délestage. Depuis la mi-octobre, Elia lance chaque semaine un processus opérationnel reprenant les prévisions pour la semaine à venir. On peut ainsi examiner, en collaboration avec les autorités compétentes, les mesures supplémentaires éventuellement nécessaires pour la semaine suivante.

  • Quand aura lieu un délestage ?

    Le plan de délestage, qui fait partie du plan de crise, ne sera utilisé qu’en dernier recours, au cas où toutes les autres mesures s’avéraient insuffisantes pour rétablir l’équilibre entre l'offre et la demande d’électricité sur le réseau.

  • Qui entre en ligne de compte pour un délestage éventuel ?

    Dans le cadre du plan de délestage, tous les clients raccordés au réseau de distribution dans une "tranche" touchée par ce plan, sont potentiellement concernés par une coupure de l'alimentation électrique en cas de pénurie avérée.

    La législation prévoit que le gestionnaire de réseau de distribution pourra, après le délestage, réalimenter une liste de clients prioritaires. Il s’agit essentiellement des hôpitaux, des centres téléphoniques des services de secours et des postes des gestionnaires de réseaux mêmes. En cas de délestage sélectif, l’alimentation de ces clients prioritaires n’est en principe pas interrompue.

  • Le délestage au sein d’une zone de délestage sera-t-il d’application sur tous types de réseaux dans cette région ?

    Il y a un risque de délestage pour tous les clients raccordés aux réseaux de distribution (moyenne et basse tension). Les clients raccordés directement sur le réseau à haute tension d’Elia ne seront par contre pas délestés, sauf s’ils ont un contrat avec Elia stipulant qu’ils peuvent être délestés en cas de pénurie. Lors d’une pénurie, c’est cette puissance contractuelle interruptible qui sera délestée en premier lieu avant de passer à l’activation du plan de délestage pour les réseaux de distribution.

  • Comment m’inscrire au service d’alerte délestage par SMS ?

    Inscrivez-vous tout de suite en ligne ici.

    Notre service vous permettra de savoir tout de suite si vous êtes dans une tranche de coupure temporaire d'électricité et d’être averti par SMS en cas de délestage programmé dans votre tranche.

  • Qui sont les clients prioritaires ?

    Il s’agit d’une liste de clients considérés comme prioritaires par les autorités et qui est inscrite dans l’arrêté ministériel. Cette liste comprend les hôpitaux, les centres téléphoniques des services de secours et les postes des gestionnaires de réseaux mêmes.

  • Comment puis-je me préparer à une pénurie d'électricité éventuelle ?

    La pénurie est un déficit global et anticipé de l'offre d'électricité (production + importations) par rapport à la demande d'électricité, à un moment donné. Tous les consommateurs, même ceux qui ne sont pas situés dans une zone du plan de délestage, peuvent contribuer à réduire le risque de pénurie, et donc le risque de délestage  d'une partie des clients, en limitant leur consommation au moment où la demande globale est la plus élevée. C'est généralement en fin d'après-midi et en début de soirée (17h-20h) que cette demande atteint son pic (éclairage, trains, cuisinières électriques,... fonctionnent davantage  à ce moment). Pour les entreprises, une manière de contribuer à réduire le risque de pénurie est par exemple de décaler les horaires de production  ou encore de favoriser le télétravail. Toute  action visant à limiter la consommation au moment de la pointe est utile lorsqu'un risque de pénurie est anticipé.

     

  • Comment puis-je me préparer à un délestage éventuel ?

    Si la gestion de votre entreprise est menacée par une période sans courant, il faut mieux prévoir une solution de secours à tout moment. En effet, en conditions normales, une interruption de courant est également toujours possible.

  • Comment se passe un délestage en pratique ?

    A partir de l’hiver 2015-2016, une procédure modifiée de délestage a été convenue entre le gestionnaire de réseau de transport Elia et les gestionnaires de réseaux de distribution : le délestage sélectif. Concrètement, si la décision de délester leur est annoncée suffisamment de temps à l’avance, les gestionnaires de réseaux de distribution pourraient procéder eux-mêmes, suivant les instructions d’Elia, au délestage de la tranche sélectionnée par les ministres compétents mais sans délester les clients prioritaires. L’avantage principal de cette méthode est que l’alimentation des clients prioritaires comme les hôpitaux n’est interrompue à aucun moment, dans la mesure du possible.

    Si, pour l’une ou l’autre raison, il n’est pas possible de procéder au délestage sélectif, la procédure standard sera appliquée : Elia procède au délestage des postes de transformation qui alimentent les réseaux de distribution situés dans la tranche choisie, puis les gestionnaires de réseaux de distribution remettent sous tension les clients prioritaires.

  • Les unités de production décentralisées comme les éoliennes, les panneaux photovoltaïques et les cogénérations seront-elles délestées en cas de pénurie ? Et si oui, seront-elles reconnectées prioritairement afin de contribuer à limiter le problème de la pénurie ?

    En cas de délestage « classique » (et non sélectif), techniquement le délestage consiste à déconnecter certaines portions du réseau de distribution en interrompant provisoirement la liaison avec le réseau haute tension géré par Elia. Il n’est pas possible, lors de cette opération, de faire la distinction entre les consommateurs et les producteurs raccordés au réseau de distribution. Par conséquent, les unités de production raccordées sur une portion délestée du réseau de distribution seront interrompues et vont se déconnecter automatiquement du réseau, conformément aux prescriptions de sécurité imposées par la réglementation en vigueur. Cela est valable pour toutes les unités de production décentralisée raccordées aux réseaux de distribution, indépendamment de leur puissance de production.

    Ensuite, le GRD remettra dès que possible sous tension les unités de production qui sont directement raccordées au poste haute tension, afin que celles-ci contribuent à réduire la pénurie. Par contre, les autres unités de production, qu’elles soient raccordées en basse tension ou dans une boucle moyenne tension, ne pourront pas être réalimentées rapidement, car elles se situent généralement sur des portions du réseau sur lesquelles la production est inférieure à la consommation. Réalimenter ces portions du réseau contribuerait à aggraver la situation de pénurie, ce qui doit absolument être évité.

    En cas de délestage sélectif (applicable dans le cas où le délestage est annoncé suffisamment à l’avance), les gestionnaires de réseau de distribution maintiendront sous tension, dans la mesure du possible, les boucles de réseau moyenne tension sur lesquelles la quantité d’énergie injectée est constamment plus élevée que la quantité d’énergie consommée.

    Pour ce qui concerne plus spécifiquement les panneaux photovoltaïques, il convient d’ajouter que les délestages éventuels n’interviendront normalement qu’en hiver, au moment de la pointe de consommation.  Cette pointe est habituellement observée après 17h, lorsque la production photovoltaïque est nulle ou négligeable.

  • Quelle est la meilleure technologie de secours lors d'une coupure de courant ?

    Il faut tout d'abord être conscient qu'une interruption de l'alimentation électrique est toujours possible, indépendamment du risque de pénurie : cela peut arriver par exemple lors de travaux au réseau ou suite à une tempête qui endommagerait certains éléments du réseau.  Chaque consommateur doit donc à tout moment être prêt à se passer d'électricité pendant quelques heures.  Les mesures préventives à prendre sont laissées à l'appréciation de chacun en fonction de sa propre situation.  Différents systèmes existent pour pallier (totalement ou partiellement) à une interruption de l'alimentation électrique à partir du réseau (batteries, générateurs de secours) : il revient à l’utilisateur (éventuellement avec l'aide d'un installateur) à faire le choix qui lui convient le mieux.

  • Dois-je découpler mon générateur du réseau lorsque ce dernier est hors tension ?

    Si votre générateur (ou, en cas de panneaux solaires, votre onduleur) fonctionne en parallèle avec le réseau de distribution, il doit être découplé du réseau quand le réseau n'est plus sous tension. Votre installation fonctionner en îlot si elle a été conçue pour le faire.
    Toute installation de ce type doit être obligatoirement portée à la connaissance du gestionnaire du réseau de distribution et doit être conforme à la prescription technique C10/11 de Synergrid : http://www.synergrid.be/index.cfm?PageID=16832#

  • Lors d’un délestage, vous souhaitez utiliser votre générateur/groupe électrogène pour vous alimenter. Quelles précautions devez-vous prendre ?

    1. Installez toujours votre générateur/groupe dans un endroit aéré, de préférence à l’extérieur.
    2. Avant d’utiliser le générateur, coupez (« ouvrez ») le disjoncteur général de votre installation électrique intérieure afin de vous isoler du réseau de distribution. Maintenez coupé pendant toute la durée d’utilisation.
    3. Ne raccordez pas l’ensemble de votre installation au groupe, mais uniquement les appareils/équipements dont vous voulez assurer l’alimentation électrique.
    4. Ne connectez pas d’appareil situé dans une pièce d’eau (salle de bain, près d’une piscine, …) avec le groupe (en raison de l’absence de différentiel sur les groupes).
    5. Si vous disposez de panneaux photovoltaïques, au cas (fort improbable) où le délestage interviendrait en milieu de journée, ne tentez pas de vous alimenter via le groupe et les panneaux photovoltaïques simultanément.

    En outre n’oubliez pas que si votre générateur approvisionne plusieurs circuits électriques, une intervention au niveau du coffret électrique est requise, une action qu’il faut mieux confier à un professionnel. D’autant plus que chaque modification importante de l’installation électrique doit se faire selon les règles du Règlement général des Installations électriques (RGIE). Un organisme de contrôle viendra ensuite contrôler si les règles ont bien été respectées. C’est valable quand le générateur approvisionne en parallèle avec le réseau, mais également en îlotage.

    Les générateurs pouvant fonctionner en parallèle avec le réseau, doivent obligatoirement être portés à la connaissance du gestionnaire de réseau de distribution et doivent répondre à la prescription technique C10/11 de Synergrid: http://www.synergrid.be/index.cfm?PageID=16832.

    De plus l’installation d’un générateur est soumise à la législation environnementale. En fonction de la puissance du générateur et de la quantité de combustible stockée, il se peut que vous deviez faire une déclaration ou que vous ayez même besoin d’un permis d’environnement pour le générateur, pour le stockage du combustible ou pour les deux. Les modalités varient d’une région à l’autre.

  • En cas de pénurie, puis-je mettre mon générateur à disposition du réseau ?

    Il existe deux manières différentes pour un générateur de secours de contribuer au bon fonctionnement du système électrique : soit via un accord commercial avec un responsable d’équilibre (dans ce cas, le générateur est mis en route à la demande de ce responsable d’équilibre), soit en participant à un des services de réserve (réserve tertiaire R3DP) mis en place par Elia pour maintenir le réseau en équilibre (dans ce cas, le générateur est mis en route à la demande d’Elia, via un agrégateur).
    Dans les deux cas, un accord préalable du gestionnaire du réseau de distribution est requis, et le groupe de secours doit répondre aux prescriptions techniques du gestionnaire du réseau de distribution, conformément à la réglementation régionale.

  • Les cabines clients seront-elles automatiquement reconnectées ou est-ce que les gestionnaires de réseaux devront intervenir manuellement ?

    Ces cabines sont en principe équipées d'une 'bobine à minimum de tension'. Cet appareil déconnecte automatiquement l'installation du client du réseau, lorsque la tension sur le réseau disparait. Une fois le réseau à nouveau sous tension, le client doit lui-même reconnecter son installation au réseau. Le gestionnaire du réseau n'intervient pas pour cette manœuvre.