Entretenir votre chaudière : un gain d’énergie et d’argent !

Date | Tuesday, February 21, 2017

Votre chaudière est le cœur de votre installation de chauffage. Mais avez-vous pensé à faire son dernier entretien ? En Wallonie, celui-ci est obligatoire à intervalles réguliers, tant pour les chaudières au mazout que pour les chaudières au gaz . Un entretien qui vous permettra d’être en règle avec la loi, mais aussi d’économiser de l’argent et de l’énergie !

Un entretien régulier pour être toujours gagnant

Faire réaliser l’entretien de votre chaudière à temps, c’est :

  • Allonger sa durée de vie : un entretien régulier peut multiplier par 2 la durée de vie de votre installation
  • Réduire les risques : une chaudière entretenue connaît jusqu’à 5 fois moins de pannes et le risque d'incidents est également restreint
  • Diminuer sa consommation : cela permet de réduire en moyenne la consommation de la chaudière de 2%
  • Respecter l’environnement : une chaudière et une cheminée encrassées sont plus polluantes

Une obligation en Wallonie

L'entretien de votre chaudière est obligatoire en Wallonie. La fréquence dépend du type d’énergie utilisée. En résumé :

  • Chaque année pour les combustibles solides (bois, pellets, charbon, ...)
  • Chaque année pour les combustibles liquides (mazout, ...)
  • Tous les 3 ans pour les combustibles gazeux (gaz de ville, butane, propane, ...)

Seuls les chauffagistes sont habilités à réaliser cet entretien de manière légale. En effet, ils sont les seuls à être formés et agréés par les Régions. Vous pouvez retrouver une liste des techniciens agréés ici et tous les chauffagistes CERGA ici (professionnel agréé qui dispose d'un label de qualité pour les installations au gaz naturel).


Appartement : qui doit payer l’entretien de la chaudière, le locataire ou le propriétaire ?

C’est le locataire qui doit payer l’entretien de la chaudière qui alimente son logement, sauf accord contraire avec le propriétaire ou le syndic. Vous devez conserver l’attestation du chauffagiste et en remettre une copie au propriétaire.

Si le propriétaire fait procéder lui-même au contrôle périodique, il peut réclamer le remboursement de celui-ci à son locataire. En cas de chaudière collective, l'entretien doit être effectué par le propriétaire ou le syndic des copropriétaires de l'immeuble.


Les 4 opérations pour un entretien complet

Un bon entretien passe obligatoirement par 4 opérations : le ramonage de la cheminée, le nettoyage, le contrôle et le réglage de la chaudière.

  1. Le ramonage : il permet d’enlever tous les résidus accumulés dans la cheminée durant l’année précédente. Quand la suie s’accumule dans les conduits, le rendement calorifique baisse. Le ramonage augmente immédiatement la performance de votre installation de chauffage.
  2. Le nettoyage : comme son nom l’indique, il consiste à nettoyer le corps de chauffe, le brûleur, la veilleuse, ...
  3. Le contrôle de la chaudière : à cette étape, votre chauffagiste vérifie l'étanchéité des conduits, les dispositifs de sécurité de votre appareil. C’est également à ce moment qu’il s’assure de l'absence de monoxyde de carbone dans les fumées de combustion. Un contrôle très important pour votre sécurité !
  4. Le réglage de la chaudière : enfin, votre chauffagiste vérifie le fonctionnement correct des organes de régulation et l'excès d'air du brûleur. Il réalise une mesure de la température des fumées ainsi qu'une mesure de la teneur en dioxyde de carbone (CO2) ou en oxygène (O2) dans les fumées. Cela lui permet de régler votre installation avec exactitude.

À la fin de l’entretien, votre chauffagiste vous remet une attestation. Il est essentiel de bien la conserver pour prouver que votre installation a correctement été entretenue.

Il ne vous reste plus qu’à profiter d’un chauffage au top de ses capacités, mais sans excès. Découvrez nos 10 conseils pour économiser l’énergie ici.

Segment: Particuliers & Professionnels