On passe au LED - particuliers

Votre éclairage public change

"On passe au LED" avec ORES

L'éclairage public se modernise ! Suite à une décision du Gouvernement wallon, l’ensemble du parc d’éclairage wallon va être remplacé par des sources moins énergivores & technologiquement plus efficaces. D'ici 2030, 455.000 points lumineux seront donc équipés par des luminaires LED sur le territoire couvert par ORES.


Découvrez combien de luminaires LED seront installés dans votre commune par année

Consulter le planning de ma commune

Pourquoi moderniser l'éclairage public ?

Ces dernières années ont été marquées par des exigences de plus en plus poussées en termes de performances écologique et énergétique. Pour les communes, l'éclairage public présente un potentiel rapide d'économies d'énergie. 

De plus, au niveau européen, les directives Ecodesign ont poussé les fabricants de lampes à miser sur le LED et à arrêter la production d'autres systèmes. Il n'est donc plus possible de remplacer certaines lampes actuellement installées sur le réseau d'éclairage public. 

Pour répondre à ces deux nécessités, il a été décidé de moderniser tout le parc d'éclairage public wallon en passant aux LED. 


Le choix du LED

La technologie LED est la principale candidate pour prendre la relève des anciennes lampes. Les raisons sont : 

  • l'écologie : les LED sont moins énergivores que les technologies d'éclairage traditionnelles utilisées. On estime qu'après 10 ans, le parc d'éclairage public couvert par ORES évitera l'émission de 30.000 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 15.000 voitures. 
  • l'économie : l'éclairage public représente un poste non négligeable dans les dépenses de la commune. Les LED consomment moins d'énergie, demandent moins d'entretien et ont une durée de vie plus longue que les technologies d'éclairage actuelles. On estime que les économies d'énergie du parc sur le territoire d’ORES après 10 ans seront de 102 GWh par an, soit l'équivalent de la consommation de 29.000 ménages. 
  • votre bien-être : un nouvel éclairage public, c'est aussi plus d'uniformité dans les luminaires installés dans votre commune, un meilleur rendu des couleurs et une diminution de la pollution lumineuse. 

Dans une commune « moyenne », on comptait à peu près 2.230 lampadaires en 2017. Ils consomment 925.000 kWh par an. D’ici 2030, ils seront équipés par des LED. Il y en aura 2.380 (par l’accroissement naturel du parc -lotissements, extensions de voirie, etc.). Plus nombreux donc et pourtant, ils ne devraient consommer que 320.000 kWh par an. Une sacrée différence qui devrait permettre une économie moyenne d’énergie de 605.000 kWh, soit 121.000 euros TVAC par an (prix moyen valable en 2019).


Les avantages du LED

Les avantages du LED sont nombreux. Par exemple :

Gain énergétique

Moins d'émission de CO2

Durée de vie plus longue

Meilleur rendu des couleurs

Image de modernité

Adéquation de la lumière aux besoins

Rappelons que le passage au LED n'entraînera pas d’augmentation des tarifs de distribution et permettra aux communes de réaliser d'importantes économies au niveau de leur facture d'éclairage.


Qui fait quoi ?

L’éclairage public est un service que les communes rendent à la population :

    • il prévient tout sentiment d’insécurité la nuit
    • il met en valeur le patrimoine communal

Pour permettre aux communes d’assurer un éclairage public performant, le Décret du 5 mars 2008 et l’Arrêté du Gouvernement wallon du 6 novembre 2008 ont repris l’entretien et l’amélioration de l’éclairage public parmi les obligations de service public (OSP) à charge des gestionnaires de réseau de distribution (GRD) comme ORES. Cela signifie que c'est ORES qui s'occupe de la mise en place, de l'entretien et du renouvellement des installations d'éclairage public. Les éclairages privatifs comme ceux installés sur les terrains de sport, les éclairages des campings, les parkings privés, etc. ne sont pas concernés par cet intervention du gestionnaire de réseau.

Depuis septembre 2017, ORES a pour nouvelle mission de proposer et déployer un plan de modernisation des réseaux d’éclairage public afin de remplacer l’ensemble des armatures équipées de lampes à décharge (plus énergivores) par des équipements utilisant les meilleures technologies en matière d’éclairage. Cette décision découle de l'Arrêté du Gouvernement wallon, aussi appelé AGW Éclairage Public. 

Besoin de plus d'informations ?

Consultez les questions fréquentes