Smart Metering - Particuliers & Professionnels

un technicien ORES en train de travailler sur un compteur

Smart Metering

Le comptage communicant chez ORES

Dans le contexte de la transition énergétique et des évolutions technologiques, ORES a lancé un grand projet  baptisé « Smart Metering & Smart Users ». Ce projet vise la mise en place progressive d’une solution de comptage communicant à l’échelle du territoire couvert par l’entreprise, à compter de 2019-2020.

Pour vous, le compteur intelligent ou communicant sera synonyme de gain de temps dans une série d’opérations, comme un changement de fournisseur ou un déménagement.

Il réduira les risques d’erreur de facturation ou de régularisation annuelle importante et offrira à chaque utilisateur des informations précises sur sa consommation.

Cela vous permettra de mieux maîtriser et anticiper le coût de votre consommation, notamment  grâce au prépaiement, ainsi que d’identifier des pistes de réduction de votre facture d’énergie.

Pour les fournisseurs d’énergie, le compteur communicant constituera la base de nouveaux services tarifaires, correspondant aux attentes de différents types de consommateurs. Ces derniers devraient bénéficier de nouvelles facilités voire réduire leur facture grâce à des tarifs plus proches de leur profil de consommation.

Enfin, pour ORES, le compteur communicant présente de multiples avantages. Il permet :

  • d’acquérir une connaissance plus fine des flux d’énergie sur les réseaux, avec à la clé une optimisation des investissements ;
  • d’automatiser un ensemble de tâches, comme la relève de compteurs d’offrir une meilleure qualité de service, par exemple via la détection plus rapide des pannes sur le réseau et des temps d’intervention plus courts pour le rétablissement de l’alimentation électrique.

Les bénéfices sont donc multiples et touchent l’ensemble de la société : progrès dans l’accès à l’information pour le public, meilleure maîtrise de la facture, optimisation des investissements de réseau, bénéfices en termes de consommation et donc d’environnement.

Durant l’année 2015, toute une série de choix fondamentaux a été validée pour la poursuite du projet. C’est notamment le cas de la technologie de télécommunication des données. Des tests ont été menés à Marche-en-Famenne, Flobecq et Mons sur la technologie dite G3-PLC (troisième génération de courants porteurs en ligne) et ont livré des résultats concluants. Les fonctionnalités des compteurs qui seront mis en place ont aussi été définies. Ce projet a  fait l’objet de discussions avec la CWaPE, le régulateur wallon.

Le compteur communicant en image…